Thaïlande partie 2 : Chiang Mai la bien aimée

18 - 24 janvier

Changement de décor ! nous voilà au Nord de la Thaïlande, dans la jolie ville de Chiang Mai. Enfin jolie, pas vraiment, c’est un peu le bazar mais il y a tout de même la bagatelle de 300 temples !

les installations électriques version thaï
les installations électriques version thaï

Et ici, on ne plaisante pas avec les temples. Même le “petit temple de quartier” est magnifiquement décoré.

le "petit temple" de notre quartier
le "petit temple" de notre quartier
Le Buddha du Wat Chedi Luang, l'un des deux plus importants temples de Chiang Mai
Le Buddha du Wat Chedi Luang, l'un des deux plus importants temples de Chiang Mai

Cette ville est la deuxième plus importante de Thaïlande, et la troisième destination touristique après Phuket et Pattaya. (certains diront 4e après Bangkok ?)

Et on comprend vite pourquoi. L’atmosphère y est sereine, certainement l’influence apaisante des 300 temples bouddhistes ?

La ville est dynamique, il y a de trèèèès nombreuses agences de visites touristiques, d'innombrables salons de massage, des centaines de restaurants thaï ou internationaux.  

 

Les thaï sont particulièrement accueillants et sympathiques, souvent drôles, même quand on ne se comprend pas. J’ai profité de l’absence de Monsieur Gloubi, parti crapahuter dans les montagnes, pour aller faire un massage des pieds. La petite dame ne parlait pas un mot d’anglais, et c’est d’ailleurs peut-être ça qui a contribué au fou rire qui nous a tenues pendant la majeure partie du massage :) (les guili aussi peut-être, ou “ticatic” dans la langue de la petite dame)

"l'agence touristique" de notre hôtel
"l'agence touristique" de notre hôtel

La ville s’anime plus particulièrement le soir pour le Night Market, et le dimanche dès la fin d’après-midi pour le Sunday Market, qui prend possession de la plus grosse artère de la ville. On y trouve de tout, de la nourriture, des sarouels avec des éléphants évidemment, des carnets, des bibelots en tout genre….

 

Et le gros plus, c’est le Food Court du Night Market (je viens de perdre 1000 points à l’Académie Française)... Du miam de rue, sans aucun risque sanitaire, délicieux, redoutablement économique (un festin pour 5 euros pour deux…) et dans une ambiance musicale bien sympathique.

Food court du Sunday Market, dans l'enceinte d'un temple
Food court du Sunday Market, dans l'enceinte d'un temple
On y trouve VRAIMENT de tout...
On y trouve VRAIMENT de tout...

Dans cette ville se croisent les locaux, les touristes (chinois, malais, japonais, coréens, mais aussi et notamment de plus en plus de français…) les vieux hippies qui ont trouvé ici un lieu de retraite cool et pas cher, et les travailleurs nomades qui profitent d’une ville détente et connectée.

La partie Ouest à l’extérieur de la ville, le quartier de Nimman, est d’ailleurs un peu le quartier hipster de Chiang Mai, modelé par les travailleurs nomades et les étudiants dont l’université est voisine.

 

On pourrait s’y installer tellement on s'y plaît, mais la pollution qui étouffe un peu la ville nous en empêchera ;) ....et aussi notre famille et nos amis qui nous manqueraient trop (Ouf c'était moins une...)

Le food court du night market
Le food court du night market
Encore plus select que la terrasse du BHV ;)
Encore plus select que la terrasse du BHV ;)
Dernière nuit à Chiang Mai
Dernière nuit à Chiang Mai

Petit ajout spécial Tripadvisor : nous avons séjourné à la guesthouse "Manee House" : simple, propre, très bien situé, on a tout fait à pied. On vous la recommande, et si vous y allez, dites bonjour au réceptionniste pour nous ;) 

Swa Dee Maaaaaow
Swa Dee Maaaaaow

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    b.enault@wanadoo.fr (dimanche, 27 janvier 2019 19:33)

    Qu'est-ce qu'un quartier "hipster"?