Thaïlande Partie 3 : Bangkok, cité plurielle

Bienvenue à Bangkok !
Bienvenue à Bangkok !
Non allez, bienvenue à Bangkok ! là c'est tout de suite plus sympa ;)
Non allez, bienvenue à Bangkok ! là c'est tout de suite plus sympa ;)

Nous avons passé 5 jours à Bangkok, fin janvier. Comme vous pouvez le voir sur la première photo, nous avons pu expérimenter à cette occasion le "smog", ou l'un des plus gros épisodes de pollution que la Thaïlande aie jamais connu. Point positif, Bangkok intègre le top 10. Point moins positif, on parle du classement mondial des villes les plus polluées. 

Première mission pour nous donc : trouver un masque décent dans une ville où il n'y a plus de stock depuis une dizaine de jours. ça aussi, ça fait partie de l'aventure. On se sait chanceux de n'être que de passage dans ce genre de contexte, alors on préfère prendre tout ça avec le sourire ! (et une bière, ça calme la toux). 

Du temple, du temple, et encore du temple

La plupart des temples sont situés près des rives du fleuve Chao Pharaya. Nous vous conseillons de prendre un pass journalier pour le "chaophraya tourist boat" qui vous permet d'aller & venir à votre guise.

Le Palais royal: 

C'est LE lieu touristique de Bangkok. Il abrite le plus sacré des sites bouddhistes de Thaïlande: le temple du bouddha d'émeraude (Wat Phra Kaew).

Le Versailles Thaï
Le Versailles Thaï

Construit en 1782 par le roi Rama Iors du déménagement de la capitale à Bangkok, le site est vaste (29 hectares) et comporte beaucoup de bâtiments / temples car chaque roi suivant a tenu à apporter sa contribution pour marquer l'histoire du pays.

 

Pour mieux comprendre les différents éléments du site, l'audio guide est vivement conseillé!

Un des nombreux temples du Palais Royal
Un des nombreux temples du Palais Royal

On ne vous fera pas un cours d'histoire ici mais tout en admirant les magnifiques détails des décorations, vous pourrez en profiter pour en apprendre plus sur les principales légendes (dont le Ramakien) et la cosmologie bouddhiste.

un des 7 gardiens du temple
un des 7 gardiens du temple

Pour le visiter:

1) Venez tôt: tout les touristes venant à BKK y passent donc pensez y si vous voulez éviter la foule...

2) Prenez de l'eau: l'ombre est rare dans le palais et le soleil tape.

3) Prévoyez du cash: l'entrée & l'audio guide se payent en liquide

4) Donnez vous du temps mais si vous êtes préssés, privilégiez la partie des temples au détriment du palais en lui même (qui ne présente pas un grand intérêt) 

Wat Arun: le temple de l'aube:

 

C'est le temple le plus photogénique de Bangkok : il est composé de 5 prangs (les espèces de pyramides) décorées de fragments de porcelaine de chine colorés. Le prang central culmine à 80m et l'inclinaison de ses escaliers témoigne de la difficulté de s'élever dans l'existence humaine.

On le voit de loin
On le voit de loin
Le prang principal
Le prang principal

Le temple doit son nom au dieu Hindou Aruna, symbole de l'aurore. Il a été construit alors qu'Ayutthaya était encore la capitale de la Thaïlande. Il a abrité le fameux bouddha d'émeraude entre 1778 et 1784.

Chaque angle du prang central abrite des statues de Nayu (la divinité du vent) à cheval.

Nayu
Nayu

Autour de la base des prangs, on trouve différentes figures d'anciens soldats et animaux chinois.

Wat Pho : le bouddha couché

 

Le complexe abritant la célèbre statue a été construit par Rama I (encore lui) en 1788 puis rénové par Rama III. Les différents bâtiments ont ensuite servi à l'éducation, certains pavillons et gravures de pierres étant dédiés à certaines disciplines: histoire, médecine, religion, ...

L'entrée vers les différents pavillons
L'entrée vers les différents pavillons
Les toits du temple
Les toits du temple

L'attraction principale est bien sûr la statue de Bouddha couché mesurant 47 mètres de long pour 15m de haut. La posture de Buddha représente son ascension au Nirvana (et donc la fin de ses réincarnations).

Wat Pho et son fameux Bouddha couché
Wat Pho et son fameux Bouddha couché

La statue est très impressionnante et on a l'impression d'être tout petit. Cette impression d'écrasement est renforcé par la relative petite taille du bâtiment par rapport à la statue.

Les pieds mesurent 3 mètres de haut pour 4,5 m de long. 

Les cercles au centre représentent des chakras

Bonjour, j'aimerais des Converse en 672 s'il vous plaît...
Bonjour, j'aimerais des Converse en 672 s'il vous plaît...

Bangkok et ses marchés

Le plus grand et le plus connu est le marché Chatuchak. 200 000 visiteurs par weekend, 15 000 stands, 14 hectares...il y a de quoi faire. Peu motivés à l'idée de se perdre dans ses interminables travées, et déjà frustrés à l'idée de ne pas pouvoir en profiter pour faire de nombreux achats (tour du monde oblige), nous avons fait l'impasse. (L'impasse, la travée...on file la métaphore !) 

 

Nous sommes allés voir le marché aux fleurs, qui manquait honnêtement un peu de variété à notre goût. Nous nous attendions à crouler sous les orchidées, et pas une seule à l'horizon. Peut-être avons nous raté le bon endroit !  

Le marché est plutôt orienté couronnes pour Bouddha que jolis bouquets...
Le marché est plutôt orienté couronnes pour Bouddha que jolis bouquets...

Notre frustration a vite été balayée par la découverte du New Ratchada Market. Ce marché a été crée pour désengorger l'original, et surtout pour faciliter la vie des touristes, puisqu'il est à proximité d'un arrêt de métro, alors que le premier est à 20km du centre de la ville. 

Première étape, trouver le point de vue pour prendre les stands colorés d'en haut, au coucher du soleil. On a cherché, on a galéré, on a fini par poursuivre un agent de sécurité du centre commercial voisin pour qu'il nous livre l'endroit secret qui permet de faire LA photo :) 

New Ratchada vu d'en haut
New Ratchada vu d'en haut
En attendant le crépuscule
En attendant le crépuscule

Côté étalages, le marché est majoritairement dédié à la Street Food, avec un gros penchant pour les fruits de mer. Et au détour d'une travée... on vous laisse apprécier :) 

La peau de crocodile, ça met du temps à cuire...
La peau de crocodile, ça met du temps à cuire...

Le lendemain, nouvelle ambiance : détour par Chinatown et son marché dont les contours sont plus ou moins flous. On sent que le nouvel an chinois approche ! 

Les transports à Bangkok

Nous les avons à peu près tous testés (sauf le scooter, on tient encore à la vie !).

  • Le taxi (on vous recommande l'appli Grab, l'équivalent asiatique d'Uber) : l'avantage c'est qu'on respire un peu mieux dans une voiture qu'à côté. Grab est un peu plus cher mais au moins le prix de la course est fixe, ça vous évite de faire 3 fois le tour de Bangkok au taximètre... 
  • Le bateau : il y a le Chao Phraya express, pour les habitués : un équivalent de la ligne 13 sur l'eau. (les parisiens les plus chanceux comprendront...) et le tourist boat, avec une fréquence un peu moindre mais plus confortable. Evidemment, il y a un arrêt par point touristique principal. Le fleuve charrie pas mal de plastique, et beaucoup de feuilles... 
  • Et enfin nos pieds, pas cher, bon pour la santé (enfin presque) et qui ne se perdent pas (trop). On pensait avoir l'avantage de savoir traverser à la parisienne, mais Bangkok nous a forcé à développer des talents dignes des meilleurs écarteurs de course landaise. (Papa, si tu arrives un jour à te connecter, celle là est pour toi ;)
  • Mention spéciale au métro aérien, très propre (boissons et nourritures y sont interdits, ça aide!), fréquent, climatisé, et aux thaïs très disciplinés pour rentrer dedans ! 

Bangkok et la passion pour la boxe

Bangkok est aussi la capitale du muay thaï, la boxe locale. Après être allé tester son talent sur le ring, Monsieur Gloubi a raccroché les gants et nous sommes allés profiter du spectacle. Nous avons choisi une salle connue pour proposer de vrais combats (contrairement à de nombreuses salles très touristiques), un peu en dehors de la ville, mais ça valait le coup ! Peu de thaïlandaises à l'horizon, mais une foule d'hommes se livrant à un rituel de paris indéchiffrable aux yeux des farangs (étrangers) que nous sommes... 

8 combats successifs, 16 boxeurs différents donc, 5 rounds maximum, de 3 minutes maximum, rythmés par un petit orchestre traditionnel en live, et par les cris de la foule en délire. Vous pouvez voir notre vidéo clandestine ici. (Et bim 3 points de karma en moins...) 

Câlin viril
Câlin viril
La drôle de chorégraphie des paris
La drôle de chorégraphie des paris

Bangkok et ses malls

On ne saurait vous dire combien la capitale thaïlandaise compte de centres commerciaux, mais on est sûrs d'un truc : BEAUCOUP, et beaucoup ici, ça se compte en centaine.

 

Le MBK, l'un des plus grands, fait 89 000m2.... 

 

Les "malls" sont une véritable attraction touristique et un vrai lieu de vie pour les thaïs. La preuve en 2 images : 

Consommer oui, mais pas sans avoir prié !
Consommer oui, mais pas sans avoir prié !
une foule d'ados en délire attend le concert de leurs stars préférées, en plein milieu d'un mall
une foule d'ados en délire attend le concert de leurs stars préférées, en plein milieu d'un mall

Bangkok by night

Là encore, une cité plurielle. Nous avons logé dans le quartier de Silom, dans la partie hindoue. C'est un quartier assez résidentiel, actif en journée mais très calme le soir. Passé 22h, il n'y a plus vraiment âme qui vive. 

Nous en avons profité pour changer de quartier et tester les fameux rooftops : les terrasses des gratte-ciels, souvent propriétés des grands hôtels de la ville. Notre choix s'est porté sur le rooftop du Marriott de Sukhumvit : c'est le quartier en vogue pour sortir, et pour être francs, c'est aussi un des seuls rooftops à ne pas vous jeter dehors car vous portez des tongs ou des baskets. (Dans notre cas, ça a fait la différence ;) 

La vue est à couper le souffle, et pas juste parce qu'on est au 89e étage... La terrasse est à 360°, c'est top d'avoir cet aperçu comme si on volait au dessus de la capitale ! On vous laisse apprécier... Et on vous retrouve dans notre prochain article, pour faire le bilan de notre séjour dans le premier pays de notre tour ! 

On distingue malheureusement bien la pollution au loin...
On distingue malheureusement bien la pollution au loin...
...et l'avenue Sukhumvit, la plus longue de Thaïlande
...et l'avenue Sukhumvit, la plus longue de Thaïlande
De la bière au mojito, on boucle bien nos articles :)
De la bière au mojito, on boucle bien nos articles :)

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Mélanie (lundi, 04 février 2019 10:13)

    J'adore ! je revois tout le temple je kiff :)

    gros bisous

  • #2

    LAurent (lundi, 04 février 2019 17:42)

    Elle a pas l'air Pollué la binouze... lol