Cambodge: Les ruines d'Angkor

Après avoir décollé de Bangkok nous atterrissons à Siem Reap en même temps que 4 autres avions. Notre e visa nous permet d'esquiver les hordes de touristes chinois qui débarquent. La file d'attente est impressionnante ce qui rentabilise de facto le prix du e visa.

Nos hôtes français nous récupèrent à la sortie de l'aéroport et nous affrontons la circulation chaotique de la ville pour retrouver la villa. Tout en faisant connaissance avec eux, nous profitons de la piscine pour nous ressourcer: demain réveil à 4h pour la visite des temples.

Angkor

Le complexe archéologique d'Angkor, situé au Nord de la ville représente les vestiges de la capitale de l'empire Khmer érigée du IXème au XVème siècle d'une superficie de 200km2. Officiellement, une centaines de temples sont recensés. Selon notre guide plutôt un millier, dont la majorité sont encore engloutis par la végétation. Nous nous sommes concentrés sur les 3 principaux.

Cette cité, plus grand monument religieux au monde, a été conquise puis reprise lors des guerres qui opposèrent le Siam (ancienne Thaïlande) et l'empire Khmere, agrandie puis finalement oubliée. Elle fut redécouverte en 1861 par la France peu après l'établissement du protectorat.

L'histoire tourmentée du Cambodge (l'indépendance en 1953, une guerre civile en 1968, la période Khmers rouges 1975-1978, jusqu’à l'invasion vietnamienne jusqu'en 1989) a longtemps éloigné les touristes qui ont commencé à revenir en masse en 2008. La cité d'Angkor est vite devenu LE site le plus populaire du Cambodge: 5,6 millions touristes par an dont 1,2 chinois

Mais assez d'histoire!

Le centre visiteur

Le bus nous récupère à 4h30 direction la cité d'Angkor avec notre groupe. Le centre des visiteurs ouvre à 5h00. Nous arrivons 10min avant et il y a déjà du monde. Le ticket coûte 37$. En 2016, le prix du ticket est passé de 20$ à 37$ lors de la renationalisation de la billetterie qui était avant sous concession. 2$ du prix du ticket vont à une fondation d’hôpitaux pour enfants et le reste au trésor national.

Angkor Wat

Il fait encore nuit quand nous arrivons sur les bords des douves qui bordent Angkor Wat, nous nous dirigeons avec les lampes torches de nos téléphones. Nous empruntons un pont flottant, le pont d'origine étant en restauration. L'enceinte est percée de plusieurs portes que l'on emprunte en fonction de son statut social: une pour le roi & la reine, une pour la famille royale & les conseillers, ... 

Nous nous mettons en position malgré le monde (il est 6h du matin!!) pour prendre LA fameuse photo : le reflet du temple dans les étendues d'eau environnantes au lever du soleil.

Malgré le bruit ambiant des touristes, le moment est magnifique: le temple se dévoile peu à peu sous nos yeux. Prenez des écouteurs pour vous isoler si vous voulez profiter pleinement.

L'envers du décor
L'envers du décor

Une fois le soleil levé et les émotions passées, nous retrouvons notre guide pour la suite de la visite.

Le ciel s'est couvert juste après le lever du soleil mais c'est beau quand même
Le ciel s'est couvert juste après le lever du soleil mais c'est beau quand même
6h35, l'armée des touristes est déjà là
6h35, l'armée des touristes est déjà là

Le temple est une fusion des religions Hindoue & Bouddhiste (oui on vous avait dit que le bouddhisme n'était pas une religion mais pour certains si!).

Nous commençons par les niveaux inférieurs. Les bas reliefs représentent l'histoire du Ramayan: l'histoire du prince Rama (7ème réincarnation de Vishnu) et de son combat contre le roi démon ainsi que son amour pour la  princesse Sita.

Les allées du temple
Les allées du temple

Nous franchissons les chambres des échos, l’endroit où les pèlerins se manifestent au dieux: On joint les paumes et on place les pouces sur le 3ème oeil. On frappe le torse 3 fois pour attirer l'attention des dieux. Notre guide les appelle les chambre wifi pour envoyer des e mails aux dieux.

 

La chambre Wifi et ses graffitis d'époque
La chambre Wifi et ses graffitis d'époque

Avant d'arriver aux niveaux supérieurs nous passons par les bassins de purification. La décoration se fait plus riche car plus préservée: des sculptures d'Apsara, nymphes céléstes et de Naga font leur apparition

Les bassins de purification
Les bassins de purification

Nous accédons aux niveaux supérieurs, ce qui nous donne une vue globale sur le temple qui culmine à 65 m. Par respect, aucune construction à Siem Reap ne dépasse cette hauteur.

La cour intérieure
La cour intérieure
Le sommet!
Le sommet!

La vue est magnifique mais il est temps de redescendre: en effet pour gérer les flux de touristes, le temps est limité.

Ta Prohm: Le temple "Tomb Raider"

Nous reprenons la route pour nous diriger vers le temple Ta Prohm, rendu célèbre par le film Tomb Raider en 2001. Le film a grandement contribué à l'attrait touristique du Cambodge, tout le monde voulant aller sur les traces d'Angelina Jolie.

un mélange entre nature & civilisation
un mélange entre nature & civilisation

Ce temple construit au XIIème siècle était à la base un monastère. Abandonné lors de la chute de l’empire Khmer au XVème siècle, il est tombé dans l'oubli jusqu'au ... XXème siècle. Son état en fait un site beaucoup moins riche qu'Angkor Wat

Les arbres ayant poussé parmi les vielles pierres sont son principal attrait ce qui rend la restauration du temple quasi impossible.

Bayon

Nous reprenons la route pour le temple du Bayon en passant sous une grande porte. 

Dernière construction des temples du site d'Angkor, il a été bâti après l'invasion des Chams. C'est pourquoi on retrouve des bas reliefs représentant la victoire des Khmers (sans casque) sur les forces du Siam (avec casques)

Plus petit qu'Angkor Wat, (environ 150 m de côté pour l'enceinte extérieure) sa décoration est bien mieux préservée.

Les tours à visages dédiées au Bouddha (9ème réincarnation de Vishnu selon les Hindous)

Il est 14h00 quand nous retournons en ville. En nous levant à 4h00, ça nous fait déjà quasiment une journée complète! Nous quittons notre sympathique groupe et guidé par la faim, nous nous précipitons sur un bon restaurant pour nous rassasier ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Annaelle (samedi, 16 février 2019 12:48)

    Comme c’est beau ! Merci pour ces belles photos et toute cette histoire qui nous permet de voyager un moment avec vous !

  • #2

    Gaëlle (dimanche, 17 février 2019 12:08)

    Annaëlle, comme ça tu as bien une petite place dans notre sac ;)