Nord du Vietnam - Trek de 8 jours

Après le réconfort de la croisière, l'effort! Nous avons choisi de partir à 3 avec le frère de Mme Gloubi dans le grand Nord vietnamien. Comme pour la baie d'Halong, il y a énormément d'agences à Hanoï dans le vieux quartier qui proposent toutes plus ou moins les mêmes prestations. Vous pouvez également passer par internet mais quoi qu'il arrive n'hésitez pas à négocier les prix ! Un petit point pour vous aider à y voir plus clair:

Il y a plusieurs types de trek : soit l'agence vous dépose dans un endroit particulier et vous allez randonner autour en dormant dans des villages (comme déjà expérimenté en Thaïlande) ou alors vous réalisez un circuit en voiture avec guide. Pour pouvoir voir un maximum de choses, nous avons choisi la 2ème option.

Notre Itinéraire!
Notre Itinéraire!

Bon on vous rassure on n'a pas tout fait à pied...

Vous pouvez évidement louer un scooter ou une moto et faire l’itinéraire par vous même mais attention: C'est de la route de montagne en très très très mauvais état. Vous voyez la route Piana - Porto en Corse? Et bah ça c'est une autoroute par rapport à ce qui vous attend. Avec en bonus la circulation à la vietnamienne, faut vraiment être un pilote!

Jour 1

Départ à 7h30, ça pique! Cela fait plusieurs semaines que nous levons plus tôt que lorsque nous travaillons, c'est pas une vie ça... Bref, nous avons 5 heures de route jusqu'à Sapa et nous commençons à faire connaissance avec notre guide et notre chauffeur. En cours de route nous en profitons pour faire une pause photo malgré la brume.

La région de Sapa est très touristique car les français avaient ouvert des Guesthouses pour que les soldats viennent se reposer en été.  Nous faisons une pause dans un village H'Mong avant d'arriver en ville.

A peine descendu de voiture, les femmes H'Mong nous tombent dessus et engagent la conversation pour nous vendre des produits "artisanaux"

Les gardiennes du pont: you shall pass but you shall buy!
Les gardiennes du pont: you shall pass but you shall buy!

Nous continuons notre pérégrination dans le village et nous croisons d'autres groupes de touristes en sens inverse. Ce sont eux qui attirent l'attention des locaux, ce qui nous laisse le champ libre. Ouf!

Soudain, nous tombons nez à nez avec un touriste thaïlandais qui a perdu son groupe. Le pauvre est vraiment en panique et nous le raccompagnons en Ville. C'est notre BA de la journée.

La route du retour
La route du retour

Nous arrivons à notre hôtel dans une purée de pois. La vue est magnifique... enfin parait-il...

La ville de Sapa ressemble vraiment à une station de ski alpine, la neige en moins. Le contraste entre ces hôtels et le village H'Mong est poignant. Nous sommes contents de ne pas trop nous attarder dans le coin...

Bilan: 5 heures de routes pour 2 heures de marche

Jour 2

Après avoir profité du petit déjeuner gargantuesque de l'hôtel, nous reprenons la route avec un temps un peu plus dégagé.

Nous nous arrêtons à un village des Dzao rouges, une autre ethnie pour commencer notre trek en direction de notre prochain hébergement.

Le soleil joue à cache cache avec nous en fonction du vent et des reliefs.

Le panneau au milieu veut dire "agriculture bio"
Le panneau au milieu veut dire "agriculture bio"
On me voit, on me voit plus! On me voit plus, on me voit
On me voit, on me voit plus! On me voit plus, on me voit

Nous nous retrouvons assez vite au milieu des rizières mais  des déchets plastiques sont omniprésents et le resteront malheureusement jusqu'à la fin de notre trek.

Nous arrivons vers midi pour le déjeuner au homestay avant de reprendre la route.

Nous parcourons les alentours du village pour aller vers le point le plus haut sur lequel se trouve une église.

Perdus dans la brume
Perdus dans la brume

Le gouvernement est entrain de construire une auto route qui sera finie d'ici 5 ans. Ce qui devrait changer l'ambiance calme de ce petit village.

Pour retourner au village, nous prenons un raccourci par une forêt de bambous. Nous mangeons rapidement avant d'aller nous coucher, fourbus.

Bilan: 15min de voiture et 7h de marche

Jour 3

Nous quittons la région de Sapa pour nous diriger vers Ha Giang, proche de la frontière chinoise. La route est chaotique et la matinée passée dans la voiture est difficile.

Notre guide, Long & Mr Gloubi
Notre guide, Long & Mr Gloubi

Nous faisons une pause randonnée pour nous dégourdir les jambes car nous avons encore de la route: nous visitons le village de Bac Ha qui est en contrebas des montagnes.

La route est encore longue et nous devons regagner notre voiture. Au passage nous croisons un corbillard traditionnel. Espérons que ça ne soit pas un mauvais présage.

Le fameux corbillard
Le fameux corbillard

Nous continuons le trajet vers Ha Giang et en chemin nous nous arrêtons dans un village Tay, une autre minorité ethnique du Vietnam.

Nous arrivons juste à temps pour la préparation du riz : le riz doit d'abord grandir avant d'être replanté.

Notre guide nous invite à rentrer chez l'habitant, qui nous accueille bien volontiers et nous offre de l'alcool de riz. Heureusement que ça ne fait que 20° car notre hôte a la main lourde. Il nous propose un café histoire de faire passer le tout.

C'est essentiellement notre guide & notre hôte qui mènent la conversation, nos interventions se limitant à "bonjour", "merci", "c'est bon" et "au revoir". Nous quittons les lieux en étant accompagnés par les enfants du village, rapidement alertés de notre présence.

Nous arrivons à Ha Giang en fin d'après midi, étonnamment fatigués après tant de voiture .

Bilan: 2h de marche pour 4 heures de voiture

Jour 4

Notre voyage commence par une démarche administrative : en effet l'accès à cette province est sous contrôle strict.

Le sésame
Le sésame

Nous visitons le château du roi H'Mong, Vuong Chinh Duc, qui était un allié des Français et contrôlait tout le commerce de l'opium.

Le bâtiment n'est pas très impressionnant (il s'agit d'une forteresse moyenâgeuse) mais la vue si!

Une vue imprenable pour une forteresse imprenable
Une vue imprenable pour une forteresse imprenable

Nous reprenons le chemin vers la ville de Dong Van, ville fondée par les français. En chemin nous arrêtons dans un petit village H'Mong qui est encaissé dans une vallée.

Notre guide connaît bien les habitants et les enfants l'attendent avec impatience: ils savent qu'il apporte plein de friandises...

Nous arrivons enfin à Dong Van pour passer la nuit. Juste avant le coucher du soleil, nous montons à la forteresse française, la vue est impressionnante et la zone est encore importante pour l'armée vietnamienne: la frontière chinoise est sur l'autre montagne...

Long & Mme Gloubi en mode panoramique
Long & Mme Gloubi en mode panoramique

Bilan: 2,5h de marche pour 3h de voiture

Jour 5

Notre guide nous a prévenus : c'est aujourd'hui que nous visitons les plus beaux endroits, le Sky path. 

Monument à la goire de ceux qui ont creusé ce chemin
Monument à la goire de ceux qui ont creusé ce chemin

Quésako? Il s'agit d'un chemin à flanc de colline, qui serpente à travers la montagne. Le tout construit à la main il y a 250 ans par de courageux Vietnamiens encordés ! (Oui messieurs dames!) Notre guide n'a pas précisé le nombre de morts, mais le slogan "safety first" n'était clairement pas d'actualité.

La route pour les véhicules qui passent en contrebas
La route pour les véhicules qui passent en contrebas

On vous laisse admirer les vues! Franchement on en pris plein les yeux mais bon il vaut mieux s'abstenir pour ceux qui ont le vertige...

Le temps et la brume sont changeants: nous alternons entre purée de pois humide (rendant l'étroit chemin très glissant) et froide et soleil plombant.

On croise du monde sur la sky path : des locaux se rendant au marché transportant leurs marchandises sur leur dos.

On termine par un beau coucher de soleil !
On termine par un beau coucher de soleil !

Bilan: 4h de marche pour 2h de voiture

Jour 6

Au programme du jour, visite des chutes de Ban Gioc, les 4ème plus grandes chutes d'eau du monde (à se partager entre deux pays)! Elles sont situées à la frontière chinoise. Celle ci a d'ailleurs beaucoup bougé. Finalement la frontière s'arrête au milieux des chutes.

Nous repartons en direction de la grotte de la tête de cheval. Voici son histoire: Lors de la domination chinoise, des soldats vietnamiens en déroutes s'y sont réfugiés. L'armée chinoise a alors muré l'entrée. Les habitants craignaient la région car les âmes des vietnamiens étaient emprisonnées et hurlaient leur malheur. Un notable de passage décida donner de grandes cérémonies pour apaiser la situation en faisant décapiter son cheval.

Nous croisons un groupe de touristes Vietnamiennes qui insistent pour prendre des photos avec Mr Gloubi.

Bilan: 30m de marche pour 5h de voiture

Jour 7

Nous voila en route pour le lac Ba Bae. Nous prenons un bateau pour descendre la rivière et arrivons dans le parc naturel. Il se compose de 3 lacs reliés entre eux.

Une fois sur le lac, nous remontons en kayak. Malheureusement le kayak prend l'eau et notre guide vient nous récupérer en bateau pour finir la route & arriver au Homestay.

Bilan : 3 heures de Kayak (dur les épaules!) 1,5 heure de bateau et 1 heure de voiture

Jour 8

Vendeuses de fleurs
Vendeuses de fleurs

Nous quittons le lac Ba Bae pour retourner à Hanoï. En chemin nous visitons un village dont la spécialité est fabriquer de l'encens. Le procédé est très simple: des plantes aromatiques sont réduites en poudre. La recette varie selon les villages. Les villageois humidifient ensuite un bâton de bambou avant de le plonger dans la poudre. L'opération est renouvelée plusieurs fois.

Dans le restaurant au bord de la route, des femmes préparent les gâteaux  traditionnels à base de farine de riz et de graines des sésames. Le tout emballés dans des feuilles de bananier bien sûr.

Conclusion

Le circuit se termine et nous approchons d'Hanoï. Le tour était très encadré sans grande marge de manœuvre (nous ne pouvions RIEN faire par nous même) et nous avons passé énormément de temps en voiture (Merci au mode Hors Connexion de Netflix!)

Malgré cela, nous garderons un excellent souvenir de notre excursion et des images pleins la tête et ne regrettons pas du tout la dépense.

Écrire commentaire

Commentaires: 0