Saïgon la délurée

Au vu de ce que les autres blogs de voyages disent sur la ville nous attendions peu de Ho Chi Minh (comme on dit dans le Nord) ou Saïgon (comme on dit dans le Sud). Mais c'est clairement celle que l'on préfère!

Le musée des souvenirs de guerre

Nous avions déjà visité le musée de la guerre à Hanoï qui nous avait plutôt déçus, et nous nous attendions à quelque chose de mieux en termes d'explications.

Situé en plein milieu de la ville, c'est un grand bâtiment carré de 2 étages et semi ouvert.

A l'extérieur du bâtiment sont exposés des tanks, avions, pièces d'artilleries, hélicoptères.

Le Rez de Chaussée du musée est consacré aux relations internationales et aux opinions publiques en réaction à la "guerre d’agression des américains".

Le premier étage est dédié aux combats et aux différentes armes utilisées durant le conflit. Pour documenter les faits quelques infographies sont exposées.

Le deuxième étage documente les dégâts de l'agent orange et de ses conséquences sur les 4 générations suivantes. Les murs sont tapissés de photos de personnes (hommes, femmes, enfants) qui sont nées déformées. Ces clichés sont assez gore car sans aucune pudeur, mais le but (faire prendre conscience aux visiteurs des horreurs de la guerre) est atteint ! 

En conclusion, il s'agit bien plus d'un monument de propagande que d'un musée. Cependant il vaut clairement le détour même si il faut avoir le cœur bien accroché...

Une des nombreuses affiches de propagande aux alentours du musée
Une des nombreuses affiches de propagande aux alentours du musée

Les tunnels Cu Chi

Situés à une cinquantaine de km de Saïgon, les tunnels ont été creusés par les Viet Minh lors de l'occupation française. Le réseau faisait alors une vingtaine de kilomètres. Il a été considérablement développé lors du conflit américano-vietnamien pour atteindre environ 250 km. Il s'agissait alors d'un réseau gigantesque regroupant des galeries étroites desservant des salles semi-enterrées et des cavités plus profondes.

Les tunnels ont été creusés à la main avec des outils rudimentaires. Les galeries les plus proches étaient à 2km de la base américaine.

La jungle environnante était truffée de pièges très ingénieux conçus pour blesser plutôt que tuer: le but étant de ralentir la progression des GIs

Il est possible de visiter les tunnels à condition de n'être ni corpulent ni claustrophobe

Toute la vie était organisée dans les tunnels y compris la cuisine. Un système de différentes chambres permettait d'évacuer la fumée sans être détecté.

Les lieux sont très touristiques, et vous pouvez y aller soit par vous même soit via un tour opérateur. Si le cœur vous en dit, vous pourrez même tirer avec des armes (M1, AK47, M16, ...)  sur un champ de tir. Mais attention ça n'est pas donné : 60 000 dong / balle pour un minimum de 10 balles. (environ 20 euros les 10 balles)

La découverte de la ville

Vue d'avion, la ville est chaotique et très étendue. Impression confirmée une fois arrivés au sol... Cependant il y a pleins de choses à voir et en comparaison avec Hanoï, les gens sont vraiment plus accueillants ! Nous vous conseillons vivement de sortir des grands boulevards et de vous perdre dans les petites ruelles. Vous découvrirez des vues improbables des différents gratte ciels.

La poste centrale: Bâtiment construit en 1890 par l’administration des postes françaises et Gustave Eiffel, il est situé juste à côté de la cathédrale. C'est l'exemple type de l’architecture coloniale.

La cathédrale: Construite par les français en en 1880, la cathédrale  Notre Dame a pour but de rassembler les locaux convertis et les colons pour passer outre les précédentes persécutions des chrétiens. Elle présente un mélange de style roman et gothique.

L'opéra: Inspiré de l'architecture de Petit Palais de Paris, il a été construit en 1900. Pendant la Guerre du Viêt Nam, l'opéra a été le siège du parlement de la République du Viêt Nam.

le côté de l'Opéra
le côté de l'Opéra
la façade, vue de profil
la façade, vue de profil

L’hôtel de ville : Il a été construit en 1900 par les français, il accueille aujourd'hui le comité populaire du D1 (organe local en charge de l'application des lois dans le 1er "arrondissement"). Il est impossible de le visiter et les lieux sont sévèrement gardés.

Nos bonnes adresses

Hôtels:

1- Megustas Homestay, D1, 24 Cô Giang: Situé en centre ville, le homestay est bien caché dans un enchevêtrement de ruelles. Les lieux sont basiques mais sa situation vous permettra de découvrir la vraie vie des locaux.

2- Silverland Yen Hotel, D1, 73-75 Thủ Khoa Huân: Là on décidé de se faire plaisir! L’hôtel offre le petit déjeuner, une collation à 15h et dispose d'une piscine en roof top. Le tout en plein centre de la ville. Bref le grand luxe!

Restaurants:

1-Bun Cha 145 Bui Vien, Pham Ngu Lao Ward, D1: Impossible de visiter le Vietnam sans manger un Bun Cha ! Le restaurant propose des sets variés qui vous permettent de tester différentes spécialités.

2- Banh Mi, 37 Nguyen Trai, D1: Comme son nom l'indique, un bon endroit pour déguster un sandwich sur le pouce pendant vos pérégrinations.

3- Fanny, 72 Le Thanh Ton, B3 Floor, Vincom Center, D1: Une excellente adresse pour les glaces. Attention les boules à l'unité sont très chères, nous recommandons de prendre une composition.

Bars: Soma Art Lounge, 6b Le Van Mien, D2: Un bar - galerie quelque peu excentré qui propose des cocktails et des bonnes bières pas cher !

Écrire commentaire

Commentaires: 0